watchers web asian beauty enjoys massage and hard sex.

May 222018
 

Ramzi sera au round3

Ramzi en 1/4 de finales au Japon en 2016

à Chiba au Japon après avoir terminé 1er de sa série au round2 –

Comme c’est un QS 6000 l’affaire est bonne pour le classement (actuellement 36e).

Le soutien pour la suite c’est par ici

Bons débuts aussi pour Othmane

qui a vu la 1ere houle sur Teahupoo arriver en même temps que lui. Les images ont commencé à paraître sur le net depuis quelques jours.

Nous attendons avec impatience de savoir s’il a réussi à avoir sa part.

Ici une première video sortie il y a 6 jours

Restez connectés pour la suite

May 212018
 

Avec l’été qui se rapproche

chez nous, les vagues et ceux qui les chassent commencent à bouger de l’autre côté de la planète.

C”est le cas de nos représentants avec Othmane CHOUFANI qui est allé traîner du côté de Teahupoo pour voir si y’aurait pas quelques bombasses comme celle ci dessous à shooter.

Tahiti c’est grandiose !!

Ramzi BOUKHIAM de son côté poursuit sa quête de points et de qualification et sera dans la série 11 du round 2 à Chiba au Japon (à suivre ici). Après sa place de 3e au Portugal il espère continuer sur la lancée car cette dernière perf lui a permis de remonter de 100 places au classement.

Résultat de recherche d'images pour "boukhiam japan"

En espérant que ce mois sacré de prières et de jeûne soit aussi productif en résultats pour nos jeunes.

May 032018
 

Enfin une reconnaissance

officielle de la WSL des efforts entrepris depuis des années par nos représentants pour atteindre les sommets de notre sport et ses élites profesionnelles.

Ramzi Hawai

Othmane Mexique

A travers ses images et en quelques secondes cette video nous offre un aperçu édifiant des défis qu’ils doivent relever, de l’image positive de notre pays qu’ils véhiculent tout autour de la planète, sur le chemin de leurs objectifs.

A nous de montrer respect admiration et soutien à nos fers de lance !!!

la video ici 

Mar 082016
 

Othmane CHOUFANI score à Peahi

Un marocain s'envole vers les plus hauts sommets

Un marocain s’envole vers les plus hauts sommets

Jaws s’est imposée

ces dernières années comme le must mondial du Big Waves Surfing – Le but ultime pour tous ceux qui veulent se tailler une réputation dans un milieu très fermé.

Située sur l’île de Maui elle est restée longtemps le spot de prédilection du Tow-in initié par Laird Hamilton, Darrick Donner et Buzzy Kerbox en zodiac pour leur première tentative.

A noter quand même que 2 français Michel Larronde et Vincent Lartizien les ont rejoints dès le début ;). D’où la maison de Michel là bas, son fils Tyler parmi les meilleurs de la planète et local de Jaws.  Nous en profitons pour remercier à nouveau cette fantastique famille pour leur gentillesse et leur accueil de notre champion.

Ramer pour prendre cette sorte de vague est un exercice très sélectif

Ramer pour prendre cette sorte de vague est un exercice très sélectif – Choufani – Maroc – Souss – Re -présent !!

Pendant des années réservées donc au surf tracté on la disait inaccessible autrement.

Mais il suffit de dire aux hommes que c’est impossible pour que le take off à la rame devienne le nouveau Graal.

Quelque part le jetski ouvrait la porte à beaucoup trop de “pretenders” et ce retour à la rame a permis une sélection salvatrice.

La préparation, la connaissance de l’océan, nécessaires à cette pratique, renouent par ailleurs avec les traditions du surf et de fil en aiguille de plus en plus de spots de gros surf sont et seront interdits au jetskis dans les années à venir. Normal…

Normal aussi

que l’unique marocain totalement  investi dans cette mission se retrouve sur cette vague qui concentre tous les rêves des big waves riders.

En tant qu’élève rigoureux, il a donc passé une bonne partie de son hiver à Hawaï et plus précisément à Peahi.

Respect mon gars!!

Respect mon gars!!

Nous sommes heureux de vous faire partager ces exploits qui méritent notre plus grand respect et tout notre soutien.

Keep it high champ!!!

Jan 162016
 

Plus Haut, plus Vite, plus Fort

la devise des Jeux Olympique convient parfaitement à la trajectoire récente de notre champion soussi.

Après ses exploits sur les spots des plus grosses vagues du monde, Nazaré, Teahupoo, Mavericks, Puerto Escondido il s’attaque cet hiver aux mythes hawaïens. Sunset Beach, Waimea, Pipeline et Jaws en plat de résistance…

Il nous adit aujourd’hui avoir scoré une belle à Jaws- de quoi attendre impatiemment les prochains clichés!!

Nous avons déja eu droit à quelques flashs de ce côté là (voir ci-dessous)

Othmane toujours à l'intérieur ^^

Othmane toujours à l’intérieur ^^

Hors Catégories

Hors Catégories

Dans l’intervalle

Othmane a tout de même trouvé le moyen d’avoir cette parution et cette légende dans Surfing Magazine avec la vague ci-dessous à Pipeline –

Une grosse bouffée de fierté a donné le papier qui suit 🙂

Pipeline

Légende de Surfing Magazine

The #steepanddeep2016 Pipeline photo challenge isn’t over just yet. If you’re a hellman or hellwoman, you’ve got until the end of the month to submit an entry — details at livelikesion.com. This shot of Othmane Choufani shot by Manny Gonzalez is one of favorites so far. – avec Farinella Blake.

Add on Surfing Souss

Une légende de photo comme celle là dans Surfing Mag est une récompense en soi mais regardant de plus près le style de notre soussi, on peut passer en mode Cyrano et s’exclamer:
Ah! Non ! C’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, —par exemple, tenez :
Agressif : « Pour une vague comme celle là, il faut s’imposer au milieu des meilleurs surfeurs de la planète attirés comme des mouches, autant par la réputation du challenge que par la myriade de photographes présents sur la plage »
Amical : «L’hospitalité des black shorts au line up et le petit niveau des locaux, de Gerry Lopez à John John Florence, en passant par Johnny Boy Gomez, Dane Kealoha ou J.O.B, en font depuis des décennies un endroit fort convivial ! »
Descriptif : « C’est une île volcanique surgie des profondeurs du Pacifique, que viennent heurter à pleine vitesse les houles de tempêtes plus au nord. Cet arrêt brutal, tout près de la plage, forme des tubes surdimensionnés appréciés des surfeurs aguerris et des spectateurs. C’est un pic droite gauche déferlant sur de la lave à fleur d’eau, parsemée d’anfractuosités piégeuses – Classée dangereuse et réservée aux experts, Pipeline est sûrement la vague la plus connue au Monde»
Curieux : « Voit-on ici un jeune marocain? »
Gracieux : « Son style combine élégance, rigueur technique tirant à la perfection, avec un rien de désinvolture dans sa touche personnelle. C’est un 10 ! »
Truculent : « Surfe-t-il habituellement des vagues encore plus grosses pour être aussi à l’aise ? »
Prévenant : « gardez-vous, votre tête entraînée
Par l’apparente légèreté de la chose, de vous y essayer à votre tour. »
Tendre : « On savait bien que ce petit avait du caractère, mais ça c’est une oeuvre d’art ! »
Cavalier : « quoi, l’ami,Pipeline depuis les années 60 est toujours à la mode ?
Pour porter son drapeau c’est vraiment très commode ! »
Emphatique : « Après Nazare, Mavs et Puerto une petite bombe à Pipe ça fait un beau tableau ! »
Dramatique : « News de Pipeline :Le “Choufani’s free fall late take off style ” vient de naître ! »
Admiratif : « pour un sponsor, quelle enseigne ! »
Lyrique : « C’est une bombe, êtes-vous un triton ? »
Naïf : « C’est bien le même qui a fait la une des journaux spécialisés cet été après son énorme vague au Mexique? »
Respectueux et dans le texte: « souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « hé, ardé ! C’est-y un drrrrop ? ..Cabour!!
C’est plus des cojones c’est des topinambours ! »
Militaire : « Parachute!! Blach! »
Pratique : « Le prix des autographes va surement monter en flèche – Il m’en faut un très vite !
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà donc cet Othmane Choufani qui écoutait ses maîtres
et poursuivait ses passions !! – Il les dépasse tous le traître ! »
—Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous auriez pu ajouter
Si vous aviez comme nous autant de fierté à voir un jeune marocain se faire un nom avec ce style et cette belle envie.
Mais c’est un faux reproche, juste un prétexte pour paraphraser Rostand
Et se souvenir qu’à l’image d’Othmane, l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même …

Nov 122015
 

Nous arrivons en fin de saison

pour nos 2 champions soussis engagés dans la course au top professionnel mondial.

Début du grand voyage en mai pour notre champion Soussi

Notre champion Soussi à Pipeline

Pour Brahim IDDOUCH les résultats sont déjà définitifs : il termine à la 22e place du classement final APB pour 2015 et c’est tout bon!!

Rien n’est encore définitif car les discussions et décisions finales pour le format de saison 2016 auront lieu samedi prochain, mais il est fortement question d’un Top 32 avec des Trials de qualification pour les autres avant chaque épreuve.

22e c’est ok donc pour l’assurance d’avoir un représentant marocain et soussi dans le Top Mondial Professionnel en 2016 !!

Bravo Brahim et merci pour cette promesse de moments intenses en direct pour tes supporters !!

Nous vous informerons via notre champion dès que nous aurons les détails pour l’organisation du Tour APB 2016.

Comment scorer un 10 à Hawaï? Comme ça!!

Comment scorer un 10 à Hawaï? Comme ça!!

Pour Ramzi BOUKHIAM le suspens reste entier.

On ne va pas se raconter des histoires, avec son actuelle 43e place, rentrer dans le top 10 en 2 compétitions à Hawaï, avec tous les meilleurs mondiaux sur les rangs, ça ne sera certainement pas une promenade de santé.

Haleiwa, Sunset Beach ne sont pas renommées pour leurs conditions de surf tranquilles non plus.

O K A Y – O K A Y !

Mais nous c’est Ramzi BOUKHIAM que nous encourageons et ce n’est pas non plus le surfeur lambda.

Du gabarit, du power de l’engagement, il est capable de nous sortir un 10 sur n’importe lequel des spots légendaires de la planète et il ne se gêne pas pour le faire (voir photo).

L’adversité? Il ne craint personne!!

Alors quoi? Que craignons nous?

Les fluctuations de la houle et de la chance, les accalmies mal venues et autres coups du sort !!

Il aura déjà l’honneur, dû à son rang mondial, de ne commencer qu’au 2e tour et sera opposé à Jesse MENDES du Brésil, plus 2 qualifiés du 1er tour.

Il ne passera pas tout de suite donc mais initiera le round2.

Le 1er call pour les compétiteurs étant imminent et la durée du 1er tour devant approcher les 8h, il y a des chances pour qu’il ne passe que demain soir.

Tout de même pour plus de sécurité, restez informés sur le LIVE ICI.

Allez Ramzi on pousse avec toi dans les virages!!

Sep 102015
 

Après ce premier jour de compétition

qui a coïncidé avec l’arrivée de la houle nos surfeurs marocains ont été plongés dans le grand bain.

Crédit pour toutes les photos . Quiksilver Pro Casablanca 2015- WSL / Laurent Masurel

Aboubakar Bouaouda révélation de l'épreuve avance au Round 3

Aboubakar Bouaouda révélation de l’épreuve avance au Round 3

 Aboubakar a illuminé cette journée en passant 2 tours.

Ramzi passe aussi 1er de sa série avec un bon total de 13 points et il reste encore 3 marocains dans les 6 séries du round 2 qui ne sont pas encore passées.

De belles vagues pour ce second jour

De belles vagues pour ce second jour

Aboubakar Bouaouda une belle note dès le round 1 qui le qualifie

Aboubakar Bouaouda une note au dessus de 5 dès le round 1 qui le qualifie

Pour tout les autres le choc a été rude mais sur les 12 nationaux en lice au round1, cinq se sont qualifiés!!

On peut être fiers de cette proportion.

Restent les notes qui majoritairement se situent pour eux sous la moyenne et mettent en évidence le parcours qu’il reste à accomplir pour nos jeunes .

Casablanca Pro 2015

Casablanca Pro 2015

Détails des opérations :

Ramzi présent

Ramzi présent

Ramzi en place à la maison

Ramzi en place à la maison

Ramzi BOUKHIAM: il finit 1er de sa série du round 2 et se qualifie pour le round 3 en patron

Othmane CHOUFANI il lui aurait fallu 5 mètres de plus mais il a fait plaisir à son sponsor et son pays en participant – il finit 4e au round1

Abdelkhalak ELHARIM comme d’habitude Abdel a fait le boulot au round 2 en nous sortant la plus grosse note de la journée un 9.23 mais tombe en guerrier face à 2 gros clients australien et tahitien.

Othmane Choufani

Othmane Choufani

Othmane Choufani

Othmane Choufani

Marc Lacomare et Othmane Choufani

Marc Lacomare et Othmane Choufani

 Yassine RAMDANI   Adil EL HARRIF,Assad HARAKATIlyas GOUGALI,  Redouane REGRAGUI etAbdel Hanine DRIBKI se font éliminer avec des notes inférieures à la moyenne mais sans démériter bien au contraire.

Soufiane CHAROUB éliminé au round 2 a scoré deux vagues au dessus de la moyenne, une à chaque round.

Un background unique sur le circuit WSL et très reconnaissable entre tous

Un background unique sur le circuit WSL et reconnaissable entre tous

Abdel Hanine Dribki

Abdel Hanine Dribki

Assad Harakat

Assad Harakat

Espérons que, Bachir KINDI  lui aussi auteur d’une vague à plus de 5 points qui l’a qualifié au round 1, continue sur sa lancée.

Accompagné de Simo BERRADA, et de Mohamed CHLIYEH, qualifiés eux aussi au round1 nous leur souhaitons des bombes demain à l’aube!!

Enfin Aboubakar BOUAOUDA, qui nous a sorti 3 notes au dessus de 5 en deux tours et montre aux yeux de tous le potentiel de nos jeunes. Ses amis ont fêté la performance !

(voir 1ere photo tout en haut de page)

Aboubakar Bouaouda

Aboubakar Bouaouda

Aboubakar Bouaouda

Aboubakar Bouaouda

Avec Ramzi il est jusqu’à présent le seul local à se qualifier pour le 3e tour.

La houle doit se maintenir encore quelques jours alors envoyons le plus d’ondes positives possible vers nos jeunes champions.

En espérant que la suite soit encore plus belle.

Bachir KINDI

Bachir KINDI

Redouane Regragui

Redouane Regragui

A suivre demain.

LE SITE : ici

(vous trouverez l’ensemble des photos et quelques videos)

Laurent Miramon, Directeur de Compétiton comblé par les vagues et par l’organisation de la Fédération Royale Marocaine de Surf,  nous disait espérer un live pour les finales.

 Ce serait vraiment super!!

Sep 072015
 
Le Maroc à l'honneur
Le Maroc à l’honneur

Ce mois de septembre

commence en fanfare pour le Maroc avec hier la victoire d’Anas HADDAR et la 3e place du soussi Brahim IDDOUCH lors de l’ETB aux Açores et demain les débuts du Casablanca Pro.

Le Maroc au top! Anas HADDAR Champion et Brahim IDDOUCH 3e

Le Maroc au top! Anas HADDAR Champion et Brahim IDDOUCH 3e

Avec la belle houle prévue à partir de jeudi les conditions idéales semblent réunies pour que l’élite du surf marocain fasse aussi bien que celle du bodyboard.

Anas et Brahim confirment la bonne santé du bodyboard et c’est un véritable test que vont subir nos représentants nationaux lors de ce QS  à 1500 points.

Notre atout majeur le soussi Ramzi BOUKHIAM

Notre atout majeur le soussi Ramzi BOUKHIAM

Nous avons sorti l’artillerie lourde!! Ramzi BOUKHIAM, Othmane CHOUFANI (chez les soussis), Abdelkhalak ELHARIM, Yassine RAMDANI, Simo BERRADAMohamed CHLIYEHAbdel Hanine DRIBKI, Soufiane CHAROUB, Bachir KINDI, Aboubakar BOUAOUDA, Adil EL HARRIF,Assad HARAKAT, Ilyas GOUGALI,  Redouane REGRAGUI et Jade AZAMI .

.. la nouvelle génération

.. la nouvelle génération

Ilyas GOUGALI et Assad HARAKAT...

Ilyas GOUGALI et Assad HARAKAT…

Non pas, comme l’annoncent allègrement nos medias, qu’ils vont affronter les meilleurs surfeurs du monde(*1),ni non plus que ce soit la première compétition professionnelle dans le pays (*2)

mais comme nous l’avons vu lors des étapes en France ce sera un vrai challenge pour nos riders.

Nous vous informerons des résultats à mesure qu’ils nous parviendrons.

Félicitations aux bodyboardeurs et bonne chance aux surfeurs!!

*1 – Surement les meilleurs européens et des chauds du circuit de qualification en route pour les Açores et son Prime à 10 000 points

*2 – cf en 1994 à Dar Bouazza l’étape de l’ASP Europe remportée par Eneco ACERO
Dec 222014
 

Othmane Choufani offre

un cadeau à l’approche des fêtes de fin d’année avec cette première pour un marocain sur le spot mythique de Maverick’s en Californie.

n

Othmane backside à Mavs ^^

Découvert que très récemment le spot a connu les feux des projecteurs avec l’histoire de son pionnier Jeff Clark, les productions hollywoodiennes ou les disparitions médiatisées de surfeurs connus de grosses vagues comme Mark Foo ou Sion Milosky.

Séquence émotion ...

Séquence émotion …

Nous vous donnerons plus d’infos quand elles arriveront mais en attendant nous voulions partager avec vous ces premières images de sa session sur cette vague de dingues qui a duré de 7h30 à 14h !!

Ca rentre au second reef!!

Ca rentre au second reef!!

Chaud bouillant

Chaud bouillant

Un autre défi de niveau mondial relevé par notre champion

Un autre défi de niveau mondial relevé par notre champion

Un orgueil légitime pour son pays , sa région, ses sponsors , sa famille, ses amis.

Un orgueil légitime pour son pays , sa région, ses sponsors , sa famille, ses amis.

 

Ils n’avaient pas vu marcher le deuxième reef depuis 2010, parait-il – Ca tombe bien !!

Le matos prêt pour le départ

Le matos prêt pour le départ

On peut déjà vous dire qu’il a pu compter sur Greg Long pour la sécurité, le gilet et la board, qu’il a pris 6 vagues en tout dont 2 bombasses et qu’il n’a pas aimé seulement 2 choses :  la série sur la tronche et l’odeur de requin à la mise à l’eau!!! 🙂

Cerise sur le gateau : rencontre avec Jeff Clark

Cerise sur le gateau : rencontre avec Jeff Clark

Ce trip a été mis en place par son nouveau partenaire Paradis Plage que Othmane tient à remercier tout particulièrement car l’expérience fût extraordinaire!!

A suivre…

Bonnes Fêtes à toutes et à tous!!!

Jul 062014
 

Une paire de swells massifs sur Puerto Escondido se sont connectés avec notre chasseur de big.

Bien velue

Bien velue

Les premières images sont sorties sur sa page facebook.

Take off sérieux

Take off sérieux

photos Michael Darrigade

Pour les détails Othmane a eu l’extrême gentillesse de répondre à quelques questions de Surfing Souss avant un éventuel départ du Mexique.

 

SS: Quels ont été les plus gros swells que tu aies pu scorer pendant ton séjour? ?

OC: Deux principaux. Avant celui de ces derniers jours j’ai d’abord eu un swell assez solide les 24 , 25 et 26 juin.  Y’avait des sets a 15 ft (4m50 ndlr)… Ce qui a été vraiment cool avec ce swell c’est que Dimitri Ouvré et moi avons pu nous rendre compte que si ça rentrait plus sérieux on pouvait oublier nos 6.6, 6.9 etc…  Donc dès que j’ai pu voir le swell arriver ( 2 semaines avant avec Surfline) on a pris nos précautions et on s’est trouvé des boards à la hauteur. J’ai réussi a récupérer une 8.8 de Mark Healey,  que je lui ai d’ailleurs cassée mais on s’est arrangés a l’amiable. Hahaha ! Dimitri a trouvé une 8.6 et on était parés. Ce 2e swell était le 4e swell XXL de ma jeune carrière ( Nazaré , Teahupoo, Hercules et celui là ) donc je me sentais vraiment à l’aise. C’était le premier pour Dimitri et il a eu une bombe ce matin donc je suis trop content ! Cette houle était vraiment la plus grosse avec des vagues de 15 à 18 pieds hawaiiens (5m+ ndlr). C‘était vraiment fat !!  Des V (vagues qui forment des bols en V ndlr) qui tubaient pareil que quand il y a 2 metres!!  Ce spot est magique !

SS: Quelle est généralement ta routine quand  il y a du swell ? Et quand il n’ y en a pas?

 OC: Généralement je me réveille le matin à 6H et je commence a faire des aller-retours entre ma chambre et le spot (Puerto Escondido) juste en face ! Je me mets le plus souvent à l’eau à jeun de 7H a 11H, jusqu’à ce que le vent tourne, ensuite je vais déjeuner, me reposer, m’hydrater et l’après midi soit je resurfe si le vent ne s’est pas trop levé sinon je vais nager ou surfer la Punta, une gauche super fun ! Ensuite je cruise avec mes amis locaux, mon cameraman et ami Michael Darrigade, Dimitri et sa copine Justine Mauvin.

SS: Faut chercher les pics ou tous les bons se retrouvent sur le spot qui marche?

OC: C’est assez simple pendant la bonne saison la plupart des bancs sont souvent très bons, ensuite tout dépend de la direction de la houle. Si c’est SUD ça fait des droites comme lors de ce dernier swell et des gauches sur le même pic, sinon si la houle est grosse et d’OUEST cela fait des gauches comme Greg Long a eu l’année dernière ! (voir compète xxl 2013 ndlr)

SS: T’as cassé des boards?

OC: J’ai cassé en deux: ma 5.9, ma 6.6 et et la 8.8 de Mark !! C’est un beach break hyper puissant où il n’y pas d’eau. C’est la vague la pus dangereuse que j’ai surfée avec Teahupoo.

SS: Quand ça rentre chaud y’a du monde au pic?

 OC: Un peu oui Smile Sur ce dernier swell il y avait deux jeunes du coin, Angelo et Martial qui ont chargé vraiment a fond ! Les autres locaux bien sûr, qui fracassent ce spot depuis des années, comme Oscar Moncada ! Ensuite il y avait toute la clique qui poursuit les swells XXL tout autour du globe: Dorian, les Long’s brothers , Healey , Jamie Mitchell , Gabriel Villaran , Robbie Page , Billy Kemper , Nic Vaughan, Ricardo Santos et j’en passe… Mais bon ça va j’ai réussi à attraper une des 3 plus grosses de la journée.

SS: C’était le meilleur souvenir de ce trip alors non?

OC:Exactement! Quand je l’ai vue arriver j’ai pas tout de suite capté la taille. J’étais en 8.2 donc obligé de rester plus bas que les autres pour partir. Quand elle s’est levée brusquement Shane Dorian  et 3 ou 4 autres personnes ont ramé dessus mais ils étaient un peu trop haut et ont abandonné. C’était ma chance. Je me suis retourné d’un coup, j’ai mis deux coups de rame et suis parti en air drop! C’est passé et j’ai réussi a faire un bottom turn. Juste après la vague a soufflé (un bon souffle hahaha!) et j’ai rien vu pendant quelques secondes. J’ai fini mon ride et j’ai hurlé de joie. J’en ai encore la chair de poule en le racontant. Le genre de sensations que je n’ai éprouvées que deux fois auparavant à Teahupoo et au Maroc…

SS: Chapeau! La suite de ton programme estival? 

OC: Là d’ici quelques temps je vais enchaîner avec l’Indo où je vais retrouver Jérôme. En attendant je suis prêt à attraper tout ce qui passe !! Je suis vraiment content de représenter le Souss et le Maroc dans ces sessions XXL et ce n’est que le début Inch Allah.

La dernière et pas la plus moche ^^ 6 Image M. Darrigade

La dernière et pas la plus moche ^^  Image M. Darrigade

Matez les videos pour vous faire une idée plus précise du pic 😉

 video de Dorian

video de Dimitri

video d’Othmane

Surfing Souss tient à souligner la gentillesse et la disponibilité d’Othmane sur ce coup et à le remercier tout particulièrement.

 

Read Full Article freeone /* ]]> */