watchers web asian beauty enjoys massage and hard sex.

Galerie – Tourisme – Nature

 

Image

Ce mois ci nous vous proposons d’associer deux rubriques pour découvrir un long reportage:  un trip au sud en solo que Nicolas Guilbert a bien voulu nous faire partager.

Nico a grandi au Maroc et travaille actuellement sur Bordeaux.

Il a connu les premières compétitions au Maroc et revient régulièrement se faire plaisir sur les vagues de son enfance située du côté de la plage de Dahomet.

Cet été à l’occasion d’un voyage estival avec sa douce et une amie, il a surfé autour d’Agadir et s’est balladé de Tamri  à La plage Blanche en passant par Aglou, Mileft, Legzira et Tifnit.

Ila eu la gentillesse de partager ses trouvailles et ses impressions avec les lecteurs de Surfing Souss.

Une belle opportunité pour se souvenir, au fil de son récit, du formidable potentiel encore sous exploité de nos côtes …

Nico raconte:

*D’abord Legzira: sortie récement dans les 10 plus belles plages du monde dans un classement, la plage est magnifique, j’y ai eu un petit surf un jour de gros avec la reforme sympa.
La particularité est qu’il y a deux enormes arches qui plongent dans l’eau.

Avec la brume ce fut difficille de prendre des belles photos et les miennes ne lui rendent pas hommage.
Un petit point noir: c’est le monde! L’entrée de la plage ressemble à Disneyland avec son joli site de vol pour les adeptes du parapente.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Tifnit, magnifique petit village de pêcheurs

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

A Tifnit il y a une vague, plus prisée des BB car c’est un sacré slab sur la dalle de rocher coté nord, par contre par très grosse houle….comment dire…un bon potentiel dans la crique justement (un long potentiel je dirais ).

Allez passons à la partie qui nous intéresse : le surf que j’ai pu accrocher.
Je ne reviens pas avec des tas de photos à la pelounade ou ptit déj grillé :D car le surf c’était soit le matin tôt ( donc dodo dans la maison) soit le sunset au retour de ballade pendant que ces dames se prélassent devant un thé sur la corniche. Donc en général je n’ai pas de photographies de moi sur les vagues, juste quelques des images prises pendant mes cheks parfois.
En plus au niveau surf, j’ai pas été super chanceux, mais je m’explique: sur ma première semaine de vacances la houle (comme en France) était grosso-modo entre 0.5 et 0.8m ce qui était positif pour Aglou car la plage est tellement ouverte que cela donne entre un bon 80cms à 1m alors que c’est la misère partout ailleurs même à Agadir.
La première semaine en gros je me suis fait plein de petits surfs type estival en maillot dans des petites vagues propres et rigolotes.
La deuxième semaine, plus précisément le vendredi je crois la houle est monté à 2.80m et surtout 18s de période….

Autant vous dire que si avec 0.5 j’avais des vagues alors avec ça c’était foutu et ça saturait énormément…Ce qui est râlant car je n’ai presque pas vu de vent pendant 15 jours à part 2 ou 3 fois seulement!
Donc j’ai pu profiter de la montée de la houle mais après c’était fichu pour le reste de la semaine. Dommage …. :bye:
Il aurait fallu monter à Taghazout éventuellement sauf que cela représentait minimum 5h de route et rien d’autre que du surf à proposer pour mesdames etc…
J’ai surfé à plusieurs endroits et c’est vrai que pour le coup il y a du choix!

Aglou plage possède 3 vagues :

– Une petite droite qui part de la fin des rochers et fini sur le centre…
La droite se remarque de suite !

Image

Image
Image

– Une petite gauche qui est centrée sur la plage, un bon beach breakImage

Image

– Sur la partie sud en bout de corniche un petit slab (mélange de roche et de sable sur le dessous) avec la houle qui lève bien et gonfle dessus… (les photos du spot viennent plus loin)
J’ai surfé la plage de legzira aussi, sur la grosse houle, il y avait une première ligne en fond qui pétait puis après une reforme sympa à la moitié avec une bonne gauche. L’eau était pleine d’algues!

Mirleft était pas mal aussi mais j’ai surtout trouvé mon bonheur sur la route dans ses environs, en fouillant une petite plage en contre bas (non visible de la route )

Je me suis amusé comme un petit fou sur cette vague qui se levait dans peu d’eau (gauche) et avait de la puissance malgré sa petite taille. Vraiment fun comme surf !
La crique vue d’en haut et sa plage
Image

Image
Vue d’en bas
Image

Image
Ma seule photo surf du trip (lol) : sur la gauche
Image
Sinon en face de la maison aussi il y avait de quoi faire sur les petites houles uniquement en première semaine par contre la mise à l’eau et surtout la sortie se font dans la joie et les rochers.

Juste devant la terrasse (vague de marée basse forcement….)
Image

Image
Crique voisine au nord :
Image
Image

Image

J’ai trouvé ça aussi, un matin en roulant 10mn vers le nord sur la piste derrière la maison…

Ce n’était pas gros mais l’eau chaude et le lieu magnifique.Image

Bon après le plaisir de surfer en maillot rend forcement toutes ses sessions plutôt funs et sympathiques.

La vraie session se fera sur le slab sud de Aglou. En effet, la houle était absente le matin et devait monter dans la journée pour passer le lendemain en fin de matinée à 2.8m (la fameuse grosse houle).

J’ai donc pu profiter de son arrivé avant la saturation.
Je m’apprêtais a prendre un thé avec les dames au café face à la mer car avec la marée ça barrait un peu en face même si c’était un magnifique plan d’eau avec de beaux embruns qui passaient derrière et ce léger vent off shore, quand je vois tout au sud une gauche parfaite (vision de coté forcement).

Là je commence à sentir mes mains moites le coeur qui s’affole et je me dis mais ça vient d’où cette série ???? Et d’un coup sur l’accalmie je vois 3 types à l’eau (il faut savoir que j’ai surfé seul tout le temps quasiment !)
Ni une ni deux, je cours à la voiture, chope la board et enfile mon maillot!  Je cours en jetant les clés au café. Mise à l’eau par les rochers en bords de plage (un peu comme la source à Agadir) et je fonce au pic.
Je monte au line up, je vois un BB partir…ascenseur et grosse caverne … Je crie comme un fou, les couleurs sont vertes, le vent est off mais que c’est beau mon Dieu !!!!
Et là du coup j’arrive au pic et je vois 2 bodyboardeurs bien barbus (je trouve étonnant quand même ce mélange de look de religieux et de combi Rip Curl) et un surfer (on ne se gênera pas trop il préfère visiblement la droite).
Je sens qu’ils ne sont pas forcement joyeux de me voir arriver, du coup je les salue en arabe, demande comment ils vont etc… Et là tout bascule, le sourire apparait et ils me répondent gentillement.

C’est partie pour la causette et le surf de fou pendant environ 2 heures et demi en maillot.
On est 4 en tout mais je pense qu’on a crié comme un stade, c’était trop beau pour être vrai, la vague se levait parfaitement en triangle en suçant bien au take off mais la gauche au bout d’un mètre levait un espèce de mur tout le long et boum c’était le tube assuré !!!! :amour:
La session a commencé sur 1.2m mais finira sur 1.5/1.6m avec un vent totalement nul et un coucher de soleil mama mia!!

Le plus beau du séjour que ces dames ont immortalisé.

Image
Image
Image

Le lendemain matin rebelote mais avec la marée la vague est différente (plus loin) et ne lève pas autant mais belle quand même et en solo cette fois.
Les photos de la gauche le lendemain matin, on voit quelle est plus au fond alors que nous la surfions plus près à hauteur de rochers :
Image

Image

Image

Image

A partir de là, la houle ne va pas cesser de monter et à part le repli sur Legzira, plus de surf pour moi….
Mon seul regret du trip c’est l’embarcadère.

En effet une fois la grosse houle installée, j’ai trouvé cette vague près du port.

Une vague parfaite vraiment : un bon 2.5m, parfois plus, parfois moins.

J’ai beaucoup parlé avec les pêcheurs qui, ne pouvant pas sortir, réparaient leurs barques et m’expliquaiemt que c’était vraiment dangereux avec cette houle car il y a un très fort courant qui tire au large….

La descente vers l’embarcadère (on voit des vraies grottes également de pêcheurs encore utilisées sur le bas)

Image

La magie déroule sous mes yeux! Pffff je n’ai jamais autant hésité de ma vie…

C’est comme la plongée le surf : faut faire attention!
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Je me suis trituré l’esprit dans tout les sens pour savoir si je tentais ou pas (ils parait que certains la surfe parfois).

N’ayant qu’une 6’00 et en solo, j’ai joué la prudence. J’ai eu mon lot de mauvais plans cette année mais si je n’avais pas été seul il est clair qu’on serait allés à l’eau, elle était magnifique et aurait bien plu aux copains…. :sos:

Sinon pour finir au niveau du surf, lors du passage vers le nord, forcement c’était petit sur tout les spots ou désespérément flat sauf à Tamri où là,  j’ai pu faire quelques photos des surfeurs en action.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
La Bouilloire flat total
Image

Du coup petit tour à la réserve de l’Oued Massa pour faire plaisir aux fillesImage

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Et plus loin jusqu’à la Plage BlancheImage

Image

Image

Image

Mais aussi l’oasis de Tiout, petite merveille dans le Reg ou l’on passe de 51° en plaine à 30/35 dedans….oufffff !!!
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Merci Nico pour le texte et les photos!! Tu reviens quand tu veux!!

Article suivant

  2 Responses to “Galerie – Tourisme – Nature”

  1. Et merci encore à toi pour mon dépanage de board et content qu’on ait pu se voir un peu !

  2. “2 bodyboardeurs bien barbus”…

    Trop bon!

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

Read Full Article freeone /* ]]> */