watchers web asian beauty enjoys massage and hard sex.

Aug 302014
 

L’hurricane Marie, Tahiti, Brahim au Chili, Ramzi et Jeremy FLORES aux Açores, quelques vagues chez nous: ça faisait longtemps, on commençait à s’impatienter!!

La vague du port de nouveau en feu

La vague du port de nouveau en feu

 

*Ca faisait des lustres qu’ils n’avaient pas vu ça: des vagues splendides déferlent sur Newport (notamment au Wedge), Santa Barbara, Malibu où Laird Hamilton fait flasher les touristes et on dit merci Marie

Voir les videos

Newport – The Wedge – Santa Barbara – Malibu

Des conditions éprouvantes pour les pros

Des conditions éprouvantes pour les pros

*Le Tahiti Pro a offert un spectacle fantastique cette année Medina Slater et Florence ont fait le show dans des vagues d’anthologie.

Pour ceux qui ont loupé rattrapage ici 

acores

*Après un début de saison difficile et des éliminations prématurées dans les compétitions. une blessure pour Ramzi et une suspention pour Jeremy, ces deux champions vont se rapprocher de nos côtes pour participer au prime des Azores début septembre.

Tandis que Ramzi pourra presque entendre nos encouragements venus du continent, Jeremy aura la possibilité de compter sur la présence de son père Patrick pour son retour aux affaires.

Tous nos voeux les plus fervents les accompagnent. A suivre ici à partir de mardi et le teaser en attendant –-La suite ici http://www.surfingsouss.com/?p=4348

chili*On ne peut pas dire que l’APB soit encore au point pour les retransmissions en direct car depuis quelques jours on galère un peu pour suivre Brahim IDDOUCH pour sa 2e compète au Chili. Après sa 3e place au round 3 il devrait  passer aujourd’hui au 4e tour du GQS d’Antofagasta dans la série n°30 avec 2 brésiliens.

 

Heat 21 Name Info P
Red 2 Pierre Louis Costes France 1
White 15 Brahim Iddouch Morocco 3
Yellow 1,13 Tanner McDaniel Hawaii 4
Black 2,14 Kevin Torres Chile 2
Heat 30 Name Info P
Red 2,22 Roberto Bruno Brazil
Yellow 3,21 Brahim Iddouch Morocco
Black 4,22 David Barbosa Brazil

Brahim s’est finalement classé second de sa série du round4 avec un 5.40 et un 4.75 sur des vagues très courtes à une seule manoeuvre

Il doit repasser ce soir après la fin du 4e tour homme et du 2e tour femme.

La suite ici http://www.surfingsouss.com/?p=4331

Feb 222014
 

Brahim ready fo Pipeline

Alors que Brahim est dans les starting blocks à Pipeline pour sa première série de la saison nous apprenons qu’il est possible de suivre les scores en direct ici.

Mieux que rien en attendant que la nouvelle association assure un webcast.

Du nouveau aussi côté vidéo puisque nous sommes heureux de vous annoncer la mise en ligne du premier clip de la série SURFING SOUSS AIR.

ssair1

Celui-ci concerne le village d’Aourir et vous propose une vue aérienne des spots du coin.

A visionner ici

 Posted by at 4:20 pm
Jun 032013
 

“La vague de ma vie” il a dit

Notre soussi a goûté au spot dont tout le monde du surf parle en ce moment. Dès que la première photo est apparue sur le net nous l’avons postée pour vous.

Il faut saluer au passage son tempérament volontaire : surfer un nouveau spot comme celui là dans ces conditions, après 26 heures d’avion et un décalage horaire bien dosé, faut avoir de la caste comme disent les aficionados. Chapeau mon gars!!

 Dans une interview pour Surf Session il a donné quelques explications sur son trip dans les îles:

“J’étais sur Bordeaux, en train de réviser mes partiels, et j’ai tout fait dans l’urgence, ce qui était un peu compliqué, surtout que j’ai raté le premier avion depuis Paris le jeudi soir, et donc aussi raté une connexion à Dallas suite au retard du premier vol… Bien galère le voyage ! Pour les planches on avait appelé le petit cousin de Jérôme basé sur Casablanca pour qu’il nous fasse parvenir la housse avec gilet, tow board et gun, que j’ai récupérée à Paris le jeudi matin. Donc un peu tendu mais tout a fini par bien se mettre.

Je suis arrivé a 5 h du matin le samedi. Dans mon avion y’avait pas mal de gars – Jamie O’Bien, Cheyne Magnusson, Mark Mathews et Dan Ross ainsi que l’un des maitres de Teahupoo, Raimana – donc ça m’a rassuré.

Je ne me sentais pas trop fatigué car j’avais bien dormi dans l’avion, et je préfère arriver direct plutôt que d’attendre sur place que le swell arrive.

Au moins tu arrives et c’est là, devant toi direct, pas le temps de réfléchir il faut y aller !

Pour les bons conseils j’ai beaucoup parlé avec Jérôme qui avait déjà surfé la vague, et sur ce qu’il pensait des vidéos que l’on avait vues du dernier swell.

Ensuite on s’est posés dans la passe pour analyser et on a vu deux vagues de Raimana : on a vite compris que si on voulait réussir frontside, fallait faire comme lui et pas batailler.

Niveau connexion locale, j’avais contacté 3-4 personnes qui sont bien en place là-bas : Tereva David, Kevin Bourez, Alain Riou et Kealli Mamala chez qui on loge actuellement, et on a “cruisé” avec Tereva David qui s’est occupé de nous comme un Boss, merci beaucoup !

Sur le spot c’est Kealli Mamala qui m’a piloté, il est Hawaïen mais vient sur Tahiti depuis plus de 18 ans, il m’a tracté sur la vague de ma vie et a eu la bombe de la journée. Quant à Jérôme il était tracté par Robert Teriitehau et Kealli.

On était donc bien entourés et l’ambiance était bonne. Pas trop de monde comparativement à ce qu’on a pu voir il y a quinze jours, une demi-douzaine de jet-skis, bonne ambiance, bonne émulation. Il y a une bonne hiérarchie en place mais honnêtement c’est tranquille. Sur ma meilleure vague j’étais vraiment profond, et je suis sorti, meilleure vague de ma vie ! Jamie ‘O m’a dit “10 points” (rires) !”

TAXES DE SEJOUR

Taxes à payer !!

 

Sur ce genre de spot tout va très vite et très fort.

On peut se sentir tout à coup aussi impuissant qu’une brindille dans la tornade.

Othmane nous décrit son vécu sur le sujet:

Après un premier contact plus que positif il a remis ça le lendemain.

Edifiant pour le moins !!

 

“Hier j’y suis retourné, en tow-in puis à la rame.

J’ai eu 5-6 vagues dont l’un des plus gros wipe-outs de la journée.

J’ai ricoché sur la surface de la vague, tapé le genou lors du second rebond et me suis fait envoyer dans le lagon direct !

Leçon !”

De notre côté tout émoustillés par cet incroyable périple nous lui avons demandé quelques précisions sur sa meilleure vague, une sorte de vue de l’intérieur pour les lecteurs de Surfing Souss.

C’est pas qu’on soit pointilleux mais dans la vie, il y a des instants précieux comme ceux là, que nous aimons partager 🙂

Et bien non seulement il assure le jeune mais en plus il est sympa !!

Il nous a ausiitôt envoyé aussitôt ses sentiments concernant ce moment si particulier: celui où on prend sa première bombe à Teahupoo au coucher du soleil…

Othane et Jérôme in da place

Othane et Jérôme in da place

” C’était avant la nuit limite … Kealli Mamala est venu vers moi et m’a dit: ” C’est à ton tour ! “

A ce moment là, avant d’attraper la corde, un dernier check et une bise avant de partir au pic !

Une fois arrivé au line up Kealli m’a demandé: “Tu veux une grosse ? Une deep ?” …  Hé! Hé! C’est de la question ça ou pas?

Rapide meeting avec moi-même et conclusion: J’avais plus rien à perdre quoi !!! Go big où go home mon gars 🙂

Je lui réponds: ” Deep et une fat de préférence !”

Ben c’est à ce moment là que la vague est arrivée.  Y’avait Mark Mathews qui tractait Fergal Smith un autre chargeur Irlandais. Kealli a demandé à Mark , “Vous y allez ?”  

Il a répondu: ” Non. Vas-y pour le kid !”

Du coup c’est parti je me suis levé derriere le jet… Je me sentais hyper confiant,  bien.

J’ai vu le mur se mettre en place et je me suis dit:

” Ca y est! Tu vas scorer ta premiere vague a Teahupoo !

De plus je savais que Jérôme attendait avec impatience de me voir et j’ai senti les good vibes qu’il m’envoyait.

Ensuite tout s’est passé en une fraction de seconde ..

J’ai lâché la corde et là j’ai vu un mur bien tendu devant, mais pas trop ça allait.

Du coup j’ai pris la confiance : j’ai fait ma spéciale le Double Finger Whammy  tellement j’étais heureux !!

J’ai alors réalisé que j’étais deep grave…

“..erreur à ne pas faire …”

Deep vision

Hop hop!! Reconcentration sur la vague, petit déséquilibre qui m’a fait remonter le temps d’un éclair :  l’erreur à ne pas faire a Teahupoo !

Heureusement j’ai réussi à reprendre la ligne.

J’ai vu le mur bien loin devant moi et là:  Let’s go !!

Ensuite pendant une demi seconde, j’ai cru que j’allais pas sortir mais c’était tellement large !!

J’ai gardé confiance, le souffle m’a dépassé et j’ai plus rien vu …

Au moment où j’ai réouvert les yeux j’étais sorti ! Le top !!!

Jamie O Brien sur le clip dit que c’est “probablement la plus deep de la journée !!”

Ca assure ou pas ? 

othmaneteahop
Ca assure oui!!

Ensuite j’ai vite filé le gilet a Jérôme qui est allé prendre la dernière vague de la journée.

Une FAT one !! Vraiment ! Pull in de pointe mais il s’est fait remonter et a chuté.  Une vision de dingue!!

On n’a pas encore réussi a trouver quelqu’un qui l’a filmée ou photographiée mais bon, c’était graveeee a voirrr en tout cas, elle va rester gravée dans ma mémoire c’est sûr !!!!!

Même lui ne s’est pas rendu compte de la taille je pense..”

Remercions Othmane pour ce témoignage bien deep, et associons nous à ses louanges aux tahitiens qui restent hospitaliers et amicaux malgré la pression croissante qu’ils doivent assumer sur ce spot. Louanges aussi à Jérôme Sahyoun qui en prenant Othmane sous son aile lui communique entre autres, son expérience et sa science de l’océan.

Mon petit doigt me dit que ces deux là n’ont pas fini de nous épater.

Car épatés nous sommes!

Pas vous?

Tim’s view ^^

La vague d’Othmane vue par Tim Mc Kenna

Et la vague en video ici

Jun 032013
 
Après deux étapes chiliennes pas très favorables puisqu’il n’a pas pu réellement y montrer tout son talent, notre soussi enchaîne avec Itacoatiara au Brésil.
Considérant que ce beau pays lui a porté chance l’an dernier puisqu’il s’y est imposé pour la première victoire historique d’un marocain sur le circuit IBA, nous sommes en droit d’espérer que sa chance tourne enfin Inchallah!
Avec des conditions impressionnantes certains jours l’endroit peut envoyer du spectacle.
La compétition doit commencer à partir du 6 juin et les prévisions météos ne laissent pas augurer de scénario “big waves”.
Nous ne sommes pas contre les petites vagues non plus, puisque l’an dernier à quelques kilomètres de là, elles ont permis à  Brahim de gagner grâce à ses qualités explosives et sa technique.

Nous suivront le topo et vous tiendrons informés au mieux car à notre plus grand regret nous n’avons pas pu suivre la dernière participation de Brahim en direct  (un problème technique nous a privés de toute image de sa série, on ne pouvait suivre que les scores)…
Espérons à la fois que l’IBA assure le prochain coup et que les conditions qui s’annoncent techniques favorisent à nouveau notre représentant surement attendu par les medias locaux.

Gooooo go go Morocco !!!
Jun 032013
 
La télévision tahitienne a bien compris que ce spot attirait le monde entier et à chaque annonce de gros swell ils sont présents. Nous en sommes très contents et en attendant des nouvelles plus précises de Jérôme et Othmane présents sur les lieux, voici un échantillon de la houle qui a frappé Tahiti samedi et dimanche…
La video
May 212013
 
Dans la série des expériences sévères un bel exemple figure dans “isle 2-episode-one”  que l’on peut suivre sur surfline.com
Du beau monde à l’eau et de l’épais au large. Exemple qui fait suite à notre article Quelles frontières?
Attention au leash qui entoure les jambes et comme j’ai toujours dit, la chute devant la mousse c’est jamais très spectaculaire mais mécaniquement parlant c’est la plus mauvais endroit pour tomber quand on n’est pas prêt pour les boooonnes apnés…
Check it out here
 Posted by at 11:23 am
May 182013
 
Code Red à Teahupoo la saison s’annonce solide et violente
Avec des videos mises en ligne aussitôt on peut vivre ce swell comme si on y était
Bon c’est sûr les accidents qui ont frappés Sancho et Makua ont tendance à calmer un peu le jeu ou tout au moins de rajouter un peu de vigilance car les excès médiatiques ont amené du monde, des bousculades et des comportements désagréables au line up. Gageons que les tahitiens vont régulariser tout ça.
 Posted by at 12:22 pm
Read Full Article freeone /* ]]> */